Feuilles d’étanchéité

Les feuilles d’étanchéité sans amiante de la serie GAMBIT AF sont des matériaux modernes destinés à apporter des solutions techniques adaptées aux larges contraintes de température, de pression et de contact avec des substances chimiques diverses au niveau de l’étanchéité statiques. Ces produits sont constitués de fibres d’aramide de haute qualité, d’autres fibres et liants inorganiques spécialement séléctionnés et d’élastomères adaptés à des conditions de travail complexes. Hautement spécialisé et établi conformément aux exigences de la norme ISO-9001 – le processus de calandrage des feuilles garantit des paramètres techniques stables et maintenus au plus haut niveau.
Les paramètres techniques des feuilles d’étanchéité GAMBIT AF accomplissent les exigences de la majorité des applications. Quand les conditions de travail spécifiques ne permettent pas l’utilisation des feuilles d’étanchéité GAMBIT AF, nous proposons des feuilles à base du graphite expansé, du vermiculite expansé ou du PTFE. Ces produits représentent le plus haut niveau de qualité et d’infaillibilité.

Remarques concernant le choix et l’assemblage des feuilles d’étanchéité GAMBIT
En choisissant le matériel du joint pour un nœud donné, il est nécessaire de respecter plusieurs facteurs. Les plus importants d’entre eux ce sont la température et la pression de travail, le genre de fluide et la construction des deux éléments à joindre. Il y a aussi d’autres facteurs qui influencent l’efficacité des joints de l’étanchéité comme par exemple la cyclicité de travail, les vibrations méchaniques, la précision dans le montage ou le maintien en bon état technique des brides.
Toutes les caractéristiques techniques et les diagrammes T-p de ce catalogue permettent de séléctionner la feuille d’étanchéité qui satisfaira le mieux les exigences concernant les conditions de travail existantes dans la jointure donnée. Il faut prendre en considération le fait que le point de travail doit se trouver dans la zone correspondante du diagramme. Cependant, cela ne signifie pas que dans certains cas le joint d’étanchéité ne peut pas travailler dans des paramètres hors du diagramme. Dans ce cas, il faut se consulter avec un technologue ou effectuer un essai d’exploitation.
Il est indisponsable de remplir certaines exigences concernant les brides, les boulons et le mode d’assemblage pour que le joint d’étanchéité puisse travailler correctement, autrement dit stablement et longtemps. Les joints sont sensibles aux défauts d’alignement. C’est pourquoi la condition clé est l’exactitude de la position des brides en relations. Les surfaces des brides doivent être parallèles, de dimensions adaptées et plates. À mesure que le défaut d'alignement augmente, les performances du joint diminuent. Seulement dans ce cas, il est possible d’obtenir sur toute la surface en question le serrage des assemblages supérieurs aux indications de calcul exigées et parallèlement ne dépassant pas les tenseurs de contraintes qui détruisent le joint pendant le travail. Néanmoins, en pratique pendant l’assemblage il est impossible d’utiliser des clés dynamomètriques dans beaucoup d’endroit. Dans ce cas, il est recommandé d’obtenir un tel serrage entre les brides pour que l’épaisseur du joint diminue de 8-10%. Un tel serrage est suffisant dans la majorité des cas pour obtenir l’étanchéité du joint en évitant au même temps la destruction de sa structure. Dans le même objectif, on recommande l’utilisation, sur toute la jointure, des boulons uniformes, en bon état technique et enrobés d’un bon lubrifiant.
Le matériel duquel est constitué la feuille d’étanchéité est une composition de substances organiques et inorganiques. Il peut fonctionner correctement et efficacement dans des températures inaccessibles pour certains de ses composés. Toutefois, il faut se rendre compte de la spécificité du matériel, de ses avantages et inconvénients.     
Tous les joints d’étanchéité découpés des feuilles d’aramide et de caoutchouc durcissent dans les températures supérieures à 200°C. Toutes les feuilles d’étanchéité de haute qualité, comme par exemple les feuilles GAMBIT, même dans cet état conservent leur élasticité qui est suffisante pour compenser les mouvements thermiques des brides dans les températures recommandées dans ce catalogue. C’est la condition principale pour conserver l’imperméabilité de l’étanchéité, surtout dans le cas des nœuds soumis à des cycles thermiques.    
Un autre inconvénient pour les feuilles d’étanchéité d’aramide et de caoutchouc qui travaillent dans la température supérieure à 380ºC est le phénomène d’oxidation. En résultat, l’élastomère qui lie la feuille se calcine. Pour empêcher un tel effet, il est indispensable de séparer la composante d’élastomère de l’impact chimique, aussi bien du fluide que de l’oxygène de l’environnement. Le plus souvent, cet objectif est à atteindre par deux moyens. Le premier d’entre eux est la construction adéquate de la bride par exemple l’emboîtement femelle-mâle ou double mâle-double femelle. Le deuxième est le revêtement (la protection en métal des bords du joint). Il faut que le revêtement soit effectué d’une telle façon qu’il protège le matériel de la composante face à l’accès du facteur et au même temps qu’il permette à l’ensemble de réagir aux mouvements thermiques et aux vibrations de la jointure de la bride. Alors ce revêtement accompit quelques fonctions : il renforce méchaniquement le joint, il protège la diffusion de la substance à travers le matériel du joint et surtout il protège le matériel de la composante du joint de l’influence négative des substances chimiques et de l’environnement.
Une construction correcte de la jointure de la bride avec un joint adéquatement assorti et assemblé d’une façon exacte peut conserver l’imperméabilité pendant une longue période d’exploitation. Cependant, il est inadmissible de réutiliser les joints récupérés du démontage.

 

Pages

Gambit

ul.Wojska Polskiego 16,
58-420 Lubawka

+48 75 74 49 695
+48 75 74 49 696

sekretariat@gambitgl.pl

+48 75 74 49 690

 

Nouvautés, Événements